Ressentez-vous souvent ce sentiment de n'avoir le temps de ne rien faire ?

Pour ma part, je le ressens constamment !

Pourtant je n'ai pas d'enfant et ne passe pas 3h dans les transports chaque jour. Je devrais donc avoir plus de temps que la moyenne. Or je passe mes journées à courir, à rêver de ce que je pourrais faire si j'avais quelques heures supplémentaires dans ma journée. Je pense surtout que je me noie dans un verre d'eau, je ne vois pas d'autres explications.

Avec les vacances, survient ce sentiment béni de ralentir. Faire une chose à la fois, en prenant son temps et en ayant la conviction de le faire bien. En ralissant le rythme, d'une part on ressent moins de stress (ce mal affreux du XXIème siècle), et d'autre part on se sent d'attaque. D'attaque à entreprendre plus d'actions, car on les faits une à la fois, avec le sentiment du travail accompli. C'est vrai, après tout, qu'est-ce qui nous pousse à courir en permanence après le temps et à faire 15 000 choses en même temps, si ce n'est nous même ? Rien ne nous empêche de faire ces mêmes choses, mais avec plus de lenteur ... ou plutôt devrais-je dire, plus de sérénité. Il faut apprendre à se pardonner de ne pas être parfaite, de ne pas être cette WonderWoman des temps modernes qui gère tous les aspects de sa vie d'une main de maître, une amazone de la révolution industrielle qui relit un dossier pour le boulot, tout en cuisinant un repas équilibré pour 18 personnes, avec un brushing parfait, des ongles manucurés, le tout perché sur des talons aiguilles. J'admire les femmes qui y arrivent, mais ce n'est pas mon cas. Et je suis intimement persuadée que ce n'est pas le cas de grand monde, contrairement à ce que veulent nous faire croire certain(e)s sur les réseaux sociaux.

P1030949

Devenir minimaliste me permet, en soi, un gain de temps considérable. Ou plutôt, devrais-je dire, cela me permet de "dépenser" mon temps autrement : moins d'affaire à ranger, moins de ménage à faire et, comme la conso appelle la conso, moins de temps passé en magasin ou sur les sites de vente en ligne. Le plus dur étant maintenant de le "dépenser" intelligemment et non à scroller sur les réseau sociaux (jusqu'à 3 heures du matin ... que celle qui ne l'a jamais fait me jette la première pierre !!!! Pas un seul petit gravillon lancé ^^)

Il y a deux jours, je regardais une vidéo traitant de notre rapport à notre corps (je vous mets le lien ici, si cela en intéresse certaines. Je vous préviens : c'est en anglais). Cette vidéo m'a permis (des fois il suffit d'un rien) de mettre le doigt sur quelque chose qui me dérangeait dans ma vie. En effet, il y est fait état, entre autre, du temps à s'accorder pour prendre soin de soi, de son corps et notre rapport à celui-ci, pour l'aimer et faire en sorte qu'il "dure" longtemps. La 1ère chose que je me suis dite fut : "c'est bien gentil tout ça, mais je n'ai pas le temps". Et ça m'a fait tilt. Déjà si je n'ai pas le temps, qui l'a ?!?! Et surtout, c'est un peu le B-A BA. C'est à dire que si tu veux voyager longtemps, ménage ta monture.

Dédier du temps pour prendre soin de soi et de son chez soi, change absolument tout dans ma vision des choses. C'est comme recharger les batteries. On est alors dans le bon état d'esprit pour vivre sa journée. C'est comme les jours où on se sent belle dans son nouveau jeans, ce même jour où nos cheveux ont décidé de se mettre en place pour nous mettre en valeur, et que l'on devient la nouvelle Boticelli du pinceau à maquillage ! Alors vous prenez ce sentiment et le but est de le vivre tous les jours, car on aura dédié du temps à "avoir la plus belle monture" et la plus saine possible. Cela rend beaucoup plus service à notre vie que de regarder l'épisode 18 de la saison 22 d'une série, vous ne croyez pas ?

Au retour de mes vacances (car c'est déjà fini pour moi :'( ), j'ai fait le voeu pieu de ralentir. Une chose à la fois et surtout du temps dédié autrement, pour les choses qui comptent vraiment et sans me culpabiliser de mener ma vie à ma façon et non de la façon dont on s'attend à ce qu'elle soit ! Naturellement, tout est une question d'équilibre, car on a tout aussi besoin de prendre soin de soi que de faire une soirée entre copine avec pour repas des Fraises Tagada et comme programme un marathon de Dawson's Creek. 

De même, il est impossible de ralentir le rythme certains jours, car le patron nous tombe dessus toute la journée, avec le téléphone qui sonne sans arrêt, des problèmes dans les transports et de fait un retard à un rendez plus qu'important ! Encore une fois ce n'est pas un concours de perfection, il s'agit juste de retrouver la sérénité permettant d'affronter les évènements d'une journée avec plus de calme et d'assurance.

Je ne sais pas si ce sont les vacances, mes livres de développement personnel ou un besoin de changement, mais il n'est pas impossible que ce ne soit pas le dernier article du genre par ici. J'espère que ça ne vous dérange pas ?!

Slow-ment votre,

Ange