Dans ma tour d'ivoire

24 octobre 2018

S'écouter

Lorsque j'ai fait le défi des 100 jours spécial alimentation (dont je vous ai parlé ici), il y a eu une notion qui, pour moi, s'est inscrite sur le long terme : s'écouter.

Quand avez-vous pris le temps dernièrement de vous écouter vraiment ? De prendre soin de cette petite voix intérieure qui tire la sonnette d'alarme ou qui, au contraire, vous encourage ? Oui, je sais cette question n'est pas facile à répondre, hein ?!

Lilou Macé, dans son défi des 100 jours spécial alimentation, recommande de s'écouter, ou plus exactement d'écouter son système digestif (cqfd) :

  • Savoir ressentir quand on a mangé suffisamment (ou à 80% de sa faim, comme les japonais) ;
  • Savoir distinguer sa soif de sa faim (rigolez pas, pour moi ça ne tombait pas tant sous le sens, et me suis rendue compte que souvent je grignotte alors que j'ai juste soif !^^') ;
  • Etc ...

Hé bien ce principe je l'applique au reste de ma vie depuis quelques mois, et ça change bien des choses. Laissez-moi vous donner quelques exemples, qui, j'en suis sûre, parleront à quelques unes d'entre vous :

  • Distinguer sa fatigue physique de la fatigue nerveuse ou de la "flemmingite" ;
  • Reconnître les premiers signes de la fatigue et entamer sa routine du coucher (pour ma part, après être passée par la salle de bain, je suis O-BLI-GEE de lire !) ;
  • Ressentir quand notre petit corps à besoin d'être chouchouté, avant même que nos nerfs nous le fassent comprendre ;
  • Etc ...

Tout ces micro-changements me permettent de mieux m'écouter, de mieux connaître mes goûts, et surtout d'aller à mon rythme à moi et pas à celui que je me suis imposée ou, pire, que l'on m'impose. Vous n'imaginez même pas combien j'ai gagné en productivité, grâce à cette astuce toute bête. Et oui, parce qu'en idenfiant les moments où je suis la plus concentrée, je sais à quels moments de ma journée je dois réaliser les tâches les plus complexes de ma to do list. Et surtout, je ne culpabilise plus ! Je sais comment je suis, je sais qu'après ce petit coup de barre du midi (entre 14h30 et 15h pour ma part !), je vais déborder d'énergie physique et pouvoir réaliser les objectifs qui me demandent de me déplacer le plus (à titre d'exemple vendredi dernier c'est à partir de 15h que j'ai fait de l'archivage). J'accepte donc cette phase de somnolence comme elle vient et ne m'inquiète pas pour le reste de ma journée.

Ce concept m'a tellement surprise par sa simplicité et son efficacité, que ça m'a donné envie de pousser le truc un peu plus loin. C'est la raison pour laquelle j'ai investi dans le défi des 100 jours spécial intuition.

P1040859

Mon intention avec ce nouveau cahier des 100 jours est de permettre à cette petite voix intérieure de s'exprimer un peu plus et, par ce biais, me faire un peu plus confiance ! C'est vrai que je ne sors pas de Saint Cyr, que je n'ai pas de doctorat en physique nucléaire et que je n'ai pas de record sportif à mon actif, mais c'est pas pour autant que je ne dois pas avoir confiance en mon jugement et en mes connaissances. La confiance en moi, en ce dont je suis capable, est venu se mettre en plein centre de cette démarche, sans que je m'en rende compte ! C'est devenu logique après quelques jours. 

Et dire que tout ça part un simple petit exercice pour nous aider à distinguer la faim de la soif, que j'ai fait pendant l'été 2017 ! ^^

Et vous alors, des exemples de moments où vous écoutez vous semblerait bénéfique ? Quelle petite voix intérieure avez-vous envie d'écouter aujourd'hui ? Celle pour l'alimentation ? Le sommeil ? Le rapport aux autres ?

Ma-petite-voix-intérieure-me-dit-de-faire-à-manger-car-j'ai-faim-ment votre, 

Ange

Posté par Angeline N à 19:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]


10 septembre 2018

J'ai un an

Happy birthday to me ! J'ai un an aujourd'hui.

1 an

Le 10 septembre 2017 je postais ici mon premier article. Je ne savais pas encore si ça durerait plus que quelques mois (j'ai une légère tendance à beaucoup m'emballer au début et le soufflé retombe très vite).

Mais c'est avec une certaines fierté que je fête aujourd'hui mes un an ! Car contrairement à certains de mes hobbies précédents, le plaisir d'écrire ici a été grandissant au fil des mois. Vous préparer des textes avec du contenu, faire des photos, maintenant proposer quelques dessins, ... tout cela me prends du temps, mais j'en suis fière !

Forcément, qui dit anniversaire, dit bilan de cette première année :

  • J'ai été très agréablement surprise par le bon accueil fait par mon entourage.
  • J'ai eu une immense fierté chaque fois qu'un(e) inconnu(e) me laisse un commentaire. Car mes copines et ma famille sont forcément enthousiastes (puisque je les menace), mais que des personnes que je ne connais pas portent de l'intérêt à ce que j'écris ... c'est une vraie bouffée d'amour !
  • J'aimerais inclure le plus souvent possible des dessins (dans ma tête c'est à chaque fois, mais on verra si c'est réalisable ! ^^). Avec la photos, ce sont deux arts que je souhaiterais explorer un peu plus.
  • Et surtout, j'aime ce moment de partage. Je trouve agréable de me réserver du temps pour préparer mes textes, les bichonner pendant quelques jours pour que les mots tombent juste (et dans un français intellegible ... et, dans l'idéal, sans trop de fautes) ou encore faire des photos, recommencer encore et encore, jusqu'à ce que l'éclairage soit le bon et la disposition plus soignée.

S'il n'y avait qu'un voeu pieu à formuler pour cette nouvelle année, ce serait de trouver un rythme qui me permette de publier un peu plus souvent du contentu. J'espère y arriver, en tous les cas j'y travaille.

J'ai-le-droit-à-un-gâteau-du-coup-non-?!-ment votre,

Ange

Posté par Angeline N à 18:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 septembre 2018

Les cheveux des playmobiles

J'ai une théorie selon laquelle, dans la vie, il y a deux types de femmes :

  • Celles qui se sont trouvées capillairement.
  • Celles qui se cherchent.

De toute évidence, je fais partie de la seconde catégorie.

20180819_115225 (2)

 

Sans éxagerer, je pense avoir eu à peu près tous les types de coiffures possibles et imaginables. De la crinière qui arrive à la taille au petit carré, en passant par le blond, le brun et même le roux, avec frange (droite et sur le côté), sans frange, ... tout y est passé. La seule coiffure pour laquelle je m'oppose un veto : la coupe garçonne !

J’envie parfois ces filles qui ont trouvé LEUR style. C’est leur signature (un peu comme un parfum … là aussi même théorie ! Moi je fais partie des changeantes, je voue un culte à deux parfums et n’ai jamais réussi à les départager : Miss Dior et For Her de Narcisso Rodriguez !), elles se sentent bien dedans. Pour ma part, je n’y arrive pas. Etre tous les jours la même … j’aime trop jouer avec les styles en fonction de mes humeurs, de mes envies ! Le tout est d’accepter d’être qui l’on est !

Et puis, cela représente un avantage particulièrement indéniable ! Je suis incollable sur le soin capillaire. Je connais beaucoup de trucs et astuces qui permettent d’avoir de beaux cheveux et aussi des cheveux qui vont pousser plus vite (bien qu’en réalité ils ne poussent jamais plus vite, ils poussent plus forts !).
C’est le moment d’attraper son petit calepin :

  • Prendre grand soin de ses cheveux commence par un démêlage matin et soir ! Le matin pour ne pas ressembler à un épouvantail et le soir pour débarrasser le cuir chevelu et les cheveux des poussières qui peuvent s’y installer dans la journée. L’idéal est de se démêler les cheveux avec une brosse en bois, cela aide le sébum à se distribuer sur toute la longueur du cheveu (ainsi il ne reste pas au niveau du cuir chevelu) et ça nourrit naturellement le cheveu. Le seul bémol, c’est que c’est un peu moins agréable que les brosses "traditionnelles".
  • Pour le démêlage on évitera au maximum de démêler ses cheveux mouillés (ou alors en y allant tout doucement !), c’est à ce moment-là qu’ils cassent le plus facilement.
  • Il faudra aussi prendre le temps de nourrir le cheveu ! A vous d’adapter en fonction de vos cheveux, mais pour les miens le meilleur moyen reste le bain d’huile (j’en avais déjà un peu parlé ici). J’applique une bonne noisette d’huile (coco*, avocat ou jojoba sont mes préférées) sur toute la longueur. Pour un boost de la pousse, vous pouvez aussi appliquer de l’huile de ricin sur les racines (une petite noisette suffira amplement. C’est une huile très visqueuse et il faut la chauffer entre les mains un peu plus longtemps que les autres). On laisse poser entre 30 min et toute une nuit et on fait son shampoing … enfin deux shampoings pour bien se débarrasser du « gras ». A vous les cheveux doux et brillants.
  • L’essentiel si on souhaite avoir des cheveux longs est la coiffure protectrice ! C’est un incontournable à la fois pour la nuit ET pour la journée. On ne dort jamais les cheveux lâchés, et les cols de manteau et autre écharpe deviennent des ennemis ! D’une part, pour la nuit je vous recommande de faire une natte ou un chignon haut (mais jamais serré, toujours des coiffures assez lâches !), voir pour les plus téméraires, d’utiliser un kardoun (une vidéo explicative ici et ici). D’autre part, dans la journée, il vaut mieux éviter d’avoir les cheveux lâchés avec des tenues qui favorisent le frottement et/ou des températures froides (là encore une petite tresse ou un chignon feront merveilles !). L’effet de frottement occasionné par la taie d’oreiller ou le col de manteau, abîme sérieusement le cheveu.
  • Investir dans un oreiller en soie (ou en satin). Cette fibre va énormément diminuer le frottement des cheveux pendant la nuit (et empêchera également l’apparition des rides. Mon côté minimaliste aime ce double emploi !). Pour ne pas se ruiner, le plus simple reste d’acheter un petit coupon chez un vendeur de tissus et de le coudre avec un carré de coton pour se faire une taie soi-même (et oui, une seule face de soie suffit ! On utilise qu’un côté de sa taie pour dormir !^^). Pour info, dans le commerce il faut compter environ une cinquantaine d’euros pour s’en acheter une toute faite. Pour ma part j’en ai deux (pour alterner et les laver) et elles me sont revenues à 10 euros pièce tout matériel confondu.

Ces quelques petits conseils sont vraiment pour moi des must have pour toute fille qui veut les cheveux de Raiponce ! C’est contraignant, je le sais, mais ça s’inclue vite dans une routine sans même qu’on s’en rende compte (je sais de quoi je parle, j’ai pratiqué plusieurs années … et avec des cheveux fins, ce n’est pas peu dire ^^).

On n’oublie pas non plus que la fourche est l’ennemi public numéro un et que s’il y a fourche il faut couper, contrairement à ce que veulent nous faire croire les pubs, une fourche ne se répare jamais (ce sont des cellules mortes, alors elles ne se soignent pas !). Même si j’ai toujours détesté l’entendre en phase de pousse, j’adhère complètement au fait qu’il vaut mieux des cheveux un peu moins longs mais en bonne santé que plus longs et  moches (objectivement parlant c’est vrai, vous-même vous savez jeunes-Raiponce-en-devenir !).

Si vous voulez plus de conseils beauté des cheveux, je vous invite à consulter la chaîne Youtube de Byreo ou son blog, elle est une vraie référence pour moi  dans le domaine des bons conseils pour ma crinière.

Et-vous,-en-recherche-capillaire-ou-non- ?-ment votre,

Ange

Ps : l’illustration est trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès largement inspiré du style de Mad’moiselle C (dont je suis une fan invétérée depuis plusieurs années). Si vous ne connaissez pas, je vous invite à faire un petit tour ici ou ici.

*attention pour celles qui ont les cheveux colorés, l’huile de coco a tendance à faire dégorger la couleur, je vous recommande donc de vous tourner vers une autre huile.

Posté par Angeline N à 11:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2018

Ralentir ...

Ressentez-vous souvent ce sentiment de n'avoir le temps de ne rien faire ?

Pour ma part, je le ressens constamment !

Pourtant je n'ai pas d'enfant et ne passe pas 3h dans les transports chaque jour. Je devrais donc avoir plus de temps que la moyenne. Or je passe mes journées à courir, à rêver de ce que je pourrais faire si j'avais quelques heures supplémentaires dans ma journée. Je pense surtout que je me noie dans un verre d'eau, je ne vois pas d'autres explications.

Avec les vacances, survient ce sentiment béni de ralentir. Faire une chose à la fois, en prenant son temps et en ayant la conviction de le faire bien. En ralissant le rythme, d'une part on ressent moins de stress (ce mal affreux du XXIème siècle), et d'autre part on se sent d'attaque. D'attaque à entreprendre plus d'actions, car on les faits une à la fois, avec le sentiment du travail accompli. C'est vrai, après tout, qu'est-ce qui nous pousse à courir en permanence après le temps et à faire 15 000 choses en même temps, si ce n'est nous même ? Rien ne nous empêche de faire ces mêmes choses, mais avec plus de lenteur ... ou plutôt devrais-je dire, plus de sérénité. Il faut apprendre à se pardonner de ne pas être parfaite, de ne pas être cette WonderWoman des temps modernes qui gère tous les aspects de sa vie d'une main de maître, une amazone de la révolution industrielle qui relit un dossier pour le boulot, tout en cuisinant un repas équilibré pour 18 personnes, avec un brushing parfait, des ongles manucurés, le tout perché sur des talons aiguilles. J'admire les femmes qui y arrivent, mais ce n'est pas mon cas. Et je suis intimement persuadée que ce n'est pas le cas de grand monde, contrairement à ce que veulent nous faire croire certain(e)s sur les réseaux sociaux.

P1030949

Devenir minimaliste me permet, en soi, un gain de temps considérable. Ou plutôt, devrais-je dire, cela me permet de "dépenser" mon temps autrement : moins d'affaire à ranger, moins de ménage à faire et, comme la conso appelle la conso, moins de temps passé en magasin ou sur les sites de vente en ligne. Le plus dur étant maintenant de le "dépenser" intelligemment et non à scroller sur les réseau sociaux (jusqu'à 3 heures du matin ... que celle qui ne l'a jamais fait me jette la première pierre !!!! Pas un seul petit gravillon lancé ^^)

Il y a deux jours, je regardais une vidéo traitant de notre rapport à notre corps (je vous mets le lien ici, si cela en intéresse certaines. Je vous préviens : c'est en anglais). Cette vidéo m'a permis (des fois il suffit d'un rien) de mettre le doigt sur quelque chose qui me dérangeait dans ma vie. En effet, il y est fait état, entre autre, du temps à s'accorder pour prendre soin de soi, de son corps et notre rapport à celui-ci, pour l'aimer et faire en sorte qu'il "dure" longtemps. La 1ère chose que je me suis dite fut : "c'est bien gentil tout ça, mais je n'ai pas le temps". Et ça m'a fait tilt. Déjà si je n'ai pas le temps, qui l'a ?!?! Et surtout, c'est un peu le B-A BA. C'est à dire que si tu veux voyager longtemps, ménage ta monture.

Dédier du temps pour prendre soin de soi et de son chez soi, change absolument tout dans ma vision des choses. C'est comme recharger les batteries. On est alors dans le bon état d'esprit pour vivre sa journée. C'est comme les jours où on se sent belle dans son nouveau jeans, ce même jour où nos cheveux ont décidé de se mettre en place pour nous mettre en valeur, et que l'on devient la nouvelle Boticelli du pinceau à maquillage ! Alors vous prenez ce sentiment et le but est de le vivre tous les jours, car on aura dédié du temps à "avoir la plus belle monture" et la plus saine possible. Cela rend beaucoup plus service à notre vie que de regarder l'épisode 18 de la saison 22 d'une série, vous ne croyez pas ?

Au retour de mes vacances (car c'est déjà fini pour moi :'( ), j'ai fait le voeu pieu de ralentir. Une chose à la fois et surtout du temps dédié autrement, pour les choses qui comptent vraiment et sans me culpabiliser de mener ma vie à ma façon et non de la façon dont on s'attend à ce qu'elle soit ! Naturellement, tout est une question d'équilibre, car on a tout aussi besoin de prendre soin de soi que de faire une soirée entre copine avec pour repas des Fraises Tagada et comme programme un marathon de Dawson's Creek. 

De même, il est impossible de ralentir le rythme certains jours, car le patron nous tombe dessus toute la journée, avec le téléphone qui sonne sans arrêt, des problèmes dans les transports et de fait un retard à un rendez plus qu'important ! Encore une fois ce n'est pas un concours de perfection, il s'agit juste de retrouver la sérénité permettant d'affronter les évènements d'une journée avec plus de calme et d'assurance.

Je ne sais pas si ce sont les vacances, mes livres de développement personnel ou un besoin de changement, mais il n'est pas impossible que ce ne soit pas le dernier article du genre par ici. J'espère que ça ne vous dérange pas ?!

Slow-ment votre,

Ange

Posté par Angeline N à 19:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 juillet 2018

Bienvenu(e)s dans ma cuisine minimaliste

L'autre jour j'ai refait un petit tri dans mes livres. Je n'avais pas réussi à me séparer de certains ouvrages la première fois et cette fois-ci j'ai pris suffisamment de recul pour savoir si je voulais vraiment m'en défaire ou non !

Parmi ceux-ci il y avait un très bel ouvrage avec les recettes phares de différents continents ! Un trèèèèèèèèèèès beau livre, avec un milliard de trèèèèèèèèèès belles images qui font rêver ... mais dont je n'ai cuisiné qu'une seule recette, et ce fut dans la douleur ! Le défaut principal c'est qu'il y a trop d'ingrédients à chaque recette et 38 millions d'étapes à respecter. Autant dire qu'il faut poser un RTT pour réaliser une seule de ces recettes. Mais c'était un cadeau, il m'avait fait vraiment plaisir ... mais il étant temps pour moi d'en faire bénéficier quelqu'un d'autre (merci Marie Kondo pour m'avoir appris à déculpabiliser de donner/vendre/recycler/jeter un objet, même si celui-ci est un cadeau !).

En vrai je n'ai jamais aimer les recettes trop compliquées. Non pas parce que je n'ai pas la patience de les faire, mais plutôt parce que je n'aime pas gâcher les aliments. Je m'explique : quand une recette présente une liste d'ingrédients longue comme le bras, il y en a toujours une dizaine dont vous ne vous resservirez jamais !

Je dis donc non aux placards qui débordent de boîtes à peine entamées et dont on ne se resservira jamais, jusqu'à ce que péremption nous sépare.

Mes placards et mon frigo sont donc minimalistes !

P1030935

P1030942

Il y a là de quoi tenir environs une semaine. Même si je ne suis pas végétarienne, mon alimentation est principalement axée sur la consommation de fruits et de légumes vous l'aurez sans doute remarqué (mais on apperçoit un peu de poulet tout de même ^^).

Je concentre mes achats sur des produits que je connais et dont je sais que je vais en avoir l'utilité ! Naturellement, je ne suis pas un robot et j'aime découvrir de nouvelles saveurs ou de nouveaux produits, mais j'essaye de faire en sorte de ne pas crouler dessous et de les acheter de façon la plus pertinente possible ! Par exemple, la première fois que j'ai acheté du tahin, j'en ai acheté un tout petit pôt ! Certes c'est toujours plus cher au kilo, mais si vous n'aimez pas, c'est moins d'argent qui part à la poubelle ! 

Et puis l'avantage, c'est que des placards moins fournis d'ingrédients, permettent une gestion des stocks et un rangement plus optimale ! Je ne jette que très rarement des produits que j'aurais pu oublier et qui auraient périmés. Et pas plus tard que ce matin, j'ai nettoyé mon étagère dont vous voyez la photo ci-dessus, ça ne m'a pas pris plus de 10 minutes ! Et ça, c'est vraiment une bonne raison :)

Et vous, en cuisine, vous êtes plutôt minimaliste ou vous pourriez concurrencer une cuisine professionnelle ?

Ratatouille-ment votre,

Ange

Posté par Angeline N à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 mai 2018

In love with ... David Suchet

P1030927

P1030929

Ces derniers temps j’ai lu beaucoup, mais alors beaucoup de livres de développement personnel (DP) ! Et puis, vous savez, la courbe de Laffer, tout ça tout ça : bref trop de livres de DP  tue le livre de DP.

Oui, mais alors quoi lire ? Ma bibliothèque est essentiellement composée de livres de DP et de livre « de fille » (bref d’histoires d’amour dignes d’un téléfilm M6), mais je n’avais pas une grosse envie d’en lire.

Et puis un soir, en regardant un replay des enquêtes d’Aurora Teagarden, je me suis dit qu’après tout, moi qui adore les enquêtes policières à la télé, pourquoi ne pas en lire !? Je vous arrête tout de suite, je déteste les histoires sanguinolentes. Quand il y a du sang ou trop de détails morbides j’en fais des cauchemars pendant trois semaines. Non, moi ce que j’aime c’est les enquêtes d’Hercule Poirot ! Depuis très longtemps, je suis une grande fan d’Hercule Poirot. Mais pas n’importe lequel : celui interprété par David Suchet ! Tous les autres ne sont qu’une veine tentative ! Personne n’égale son élégance et son côté « Monk » ! ^^

Alors je me suis mise en quête de livres qui correspondent à ce que je recherche ! J'en ai parlé un peu autour de moi, j'ai regardé dans la bibliothèque de mes proches et j'en suis ressortie avec trois livres :

 

  • D’une part un Michel Bussi : un avion sans elle. Que je viens de finir ! Même si je m'attendais un peu au dénouement final, l'intrigue se passe sur à peine quelques jours et cette façon d'écrire m'a beaucoup plu ! Plusieurs histoires s'entremêlent, on suit les personnages heure par heure, le rythme est soutenu et j'ai trouvé ça sympa ! Le seul côté négatif tient au choix des personnages, trop de personnalités atypiques pour une seule et même histoire (et certains même complètement superflues !) à mon goût.
  • D’autre part, un de celui dont on ne fait que parler ces derniers temps : Joël Dicker ! (je vous dirai quand j’en serai à la fin si on parle beaucoup de lui pour son talent d’écrivain ou pour sa quatrième de couverture ^^).
  • Et enfin, j’ai téléchargé (en toute légalité) le premier livre des enquêtes d’Aurora Teagarden par Charlaine Harris (qui, au vu des premières pages m’a l’air tout aussi bien que les films que j’affectionne tant :) ).

Une fois que j’aurais fini tous ces gros morceaux (dans mille ans quoi ! Car il y a 5 autres livres d'Aurora Teagarden en plus de celui que j'ai déjà), j’ambitionne de m'inscrire à la bibliothèque municipale pour lire l’intégral d’Hercule Poirot ! (bon ou du moins un bon nombre ! ^^). Personne n’écrit d’enquêtes comme Agatha Christie, il faut bien le reconnaître !

Avez-vous d'autres auteurs de ce même genre à me recommander ? Ou peut-être des conseils de lecture pour varier les plaisirs ! Je suis toujours preneuse d'un bon conseil littéraire :)

Je-retourne-enquêter-ment votre,

Ange

 

Posté par Angeline N à 18:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 avril 2018

Il était temps de faire quelque chose !

Vous aviez sans doute aperçu dans mon article précédent un joli livre intitulé Ateliers et coins couture de Christelle Beneytout, aux éditions Eyrolles. Ce livre est dédié aux "coins couture" (quel suspense, le titre ne nous mettait pas du tout sur la voie ^^) et surtout fourmille de trucs et astuces pour optimiser le rangement du matériel de création.

Soyons parfaitement honnêtes : ce livre n'est pas d'un grand intérêt littéraire ... mais alors ces photos, elles me font tellement rêver !!!! Néanmoins chez moi ce n'est pas bien grand, je n'ai donc pas la possibilité de consacrer tout une pièce à mes loisirs. Mais en prenant quelques idées au fil des pages, j'ai commencé à imaginer ce à quoi ressemblerait mon coin dédié aux loisirs créatifs !

Emménager dans un nouvel appartement, était pour moi l'occasion de tout organiser à ma convenance !

J'ai donc, tout d'abord, commencé par rassembler la totalité de mon matériel de loisir créatif ! Et quand je dis tout, c'est tout : tricot, couture, scrapbooking, perles, etc ...

 P1030907

Une séance de tri s'imposait d'elle-même ! Le soucis quand on s'intéresse aux loisirs créatifs c'est que tout peut être réutilisable pour un autre projet ... du coup l'accumulation compulsive arrive plus rapidement qu'on ne le pense !

Deux sacs poubelles plus tard (si Marie Kondo me voyait !), j'ai pu enfin tout réorganiser comme je l'avais imaginé ! Forcément tout ne se déroule pas toujours comme on le prévoit ... surtout quand on a plus de matériel que ce qu'on imaginait, mais je ne suis pas peu fière du résultat :).

P1030919b

Tout est rangé dans un placard et organisé par catégorie :

  • Tout en haut : mes perles.
  • Ensuite le matériel de couture.
  • Puis le matériel dédié au scrapbooking.
  • Un peu de papeterie.
  • Enfin un bureau dédié au projet du jour, avec un tableau en liège customisé où je peux, par exemple, punaiser le tutoriel correspondant à mon projet en cours ou des inspirations.
  • Et, on ne le voit pas très bien sur la photo, mais à mes pieds il y a une panière à laine où je stocke mon matériel de trico et de crochet.

Ok, ce n'est pas un rangement révolutionnaire, mais il est tellement pratique ! Et lorsque la journée se finie ou qu'une amie passe alors que je suis en train de travailler à un projet, pas besoin de prendre du temps à tout ranger, je ferme la porte et hop, ma pièce est rangée ! (vous notez mon enthousiasme sur ce point ! C'est pas révolutionnaire, mais moi je suis trop contente de mon nouvel atelier :) ).

Suis-je la seule trentenaire accro à ces petits "hobbies de mamie" ???

Je-retourne-à-mon-point-de-croix-ment votre,

Ange

Posté par Angeline N à 19:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2018

#jalousie?

En ce début d'année 2018, trois de mes amies se sont lancées, elles ont fait le grand saut : elles ont créé leur entreprise !!! Laissez moi vous les présenter (parce qu'un peu de pub de ne fait pas de mal pour ces jeunes entrepreneuses et que ça me fait plaisir de parler d'elles) :

  • Pour la première, je fais une petite entorse à la date, car ce n'est pas vraiment depuis 2018, cela fait un peu plus longtemps. En effet, Elodie est luthière, donc pour un artisan, c'est un peu dans la logique des choses que d'avoir son propre atelier. Mais, son originalité est d'avoir, en plus, rendu son talent et sa passion accessibles à tous en créant un atelier roulant lui permettant d'aller à la rencontre des musiciens et des amateurs. Et j'ai envie de saluer ici cette merveilleuse idée de permettre à chacun de bénéficier de ses services, mais aussi de partager son art auprès du plus grand nombre.
  • La deuxième est Albane. Avec son mari, elle a lancé la société : Les Colis Verts. Ils proposent un service de transport écologique : des livraisons à vélo dans Clermont-Ferrand et ses alentours. Et, en plus, ils utilisent du matériel français ! Bref une démarche éco-responsable totale ! Je partage totalement ces belles valeurs.
  • Et enfin, il y a Sandra qui a lancé sa clinique dédiée au sommeil, là-bas outre-Atlantique. Inhalothérapeute, elle n'hésite pas à placer l'humain avant tout dans la pratique de sa spécialité. Et à l'heure du débat sur la place de l'humain dans les soins médicaux, je ne peus être qu'admirative de ces irréductibles gaulois québécois !

Je suis juste impressionnée par le courage et la témérité dont ces femmes font preuve pour oser se lancer, oser réaliser leur rêve de création d'entreprise, avec les belles valeurs qui les animent.

Lorsque je le peux, j'essaye de faire le chemin entre mon boulot et mon appartement à pied (il n'y a pas grand mérite, seuls 2 kilomètres séparent ces deux points ! ^^). Le paysage n'étant pas particulièrement joli, je profite toujours de ce moment pour faire un petit peu d'introspection. De les voir créer leur boîte, se lancer comme ça avec conviction, sortir de leur zone de confort et relever tous ces défis, ça m'a, à la fois, rendue admirative ... et un peu jalouse. Je n'ai pas compris tout de suite pourquoi je réagissais ainsi ... et après quelques jours de travail (et donc quelques aller-retour sur le fameux chemin de l'introspection !) je me suis demandée si moi aussi je voulais me lancer dans la création d'entreprise. Après tout, pourquoi pas ... mais une entreprise de quoi  ?!?

Car j'aime beaucoup de choses. J'aime écrire, lire, tricoter, coudre, broder, crocheter, dessiner, peindre, cuisiner, danser, faire du sport, jardiner, le minimalisme, les langues étrangères, la photo, l'art, l'histoire française, l'histoire de l'art (cqfd !), le Japon, la Grèce, la photo, l'organisation, regarder des séries, les cosmétiques, la manucure, la coiffure, l'histoire de la Cité Interdite, le scrapbooking, le yoga, la méditation, la nutrition ...

J'ai la chance d'avoir un travail qui me permette de dégager du temps et de l'argent (pas assez ... ^^') pour pouvoir me consacrer à l'ensemble de ces passions. Mais aucune ne ressort particulièrement, je n'ai pas envie de me consacrer à une particulier, mais à toutes car je les aime toutes !

Et puis, au bout de quelques kilomètres, deux idées ont cheminé dans mon esprit :

  • D'une part, ce n'est pas de leur entreprise dont je suis jalouse, mais de leur bravoure à se lancer ainsi ! J'aimerais faire preuve d'autant de conviction !
  • D'autre part, ce que j'aime par-dessus tout, c'est de partager toutes mes passions. C'est toujours avec grand plaisir que je discute (pendant des heures) de l'un de ces sujets, que je partage du matériel ou un savoir-faire, ou que je me plonge avec délice dans l'apprentissage de chacun de ces sujets.

C'est la raison pour laquelle, ce blog a autant d'importance à mes yeux. Car c'est mon petit bout de courage à moi, de lancer autant de bouteilles à la mer que d'articles, quitte à ne pas être lue, mais toujours avec la profonde envie de partager. De partager, en vous parlant de mes passions et aussi avec le secret espoir que vous partagerez avec moi en retour :) Alors, oui, je ne suis pas aussi régulière que je le voudrais, mais j'aime peaufiner chaque petit mot et bichonner chaque petit pixel que je dépose ici. Ce n'est pas parfait, mais c'est toujours une source de bonheur et je m'y investie à fond, comme dans tout ce que je fais.

P1030903

C'est-sur-cette-note-positive-que-je-vous-souhaite-une-très-bonne-soirée-ment votre,

Ange

Posté par Angeline N à 19:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 février 2018

J'ai une double vie !

(Oulalala, le titre hyper accrocheur !)

Je dois effectivement avouer que j'ai une double vie !

Dans ma vie professionnelle je suis la personne la plus organisée du monde ! Je maîtrise l'art du post-it, je manie avec élégance le langage secret des codes couleurs, je suis chercheuse en dossiers introuvables que je retrouve toujours et, enfin, je suis experte en chemise, sous-chemise, sur-chermise, chemise à sangle et chemise à élastiques.

P1030887bis

Le livre est celui de Laure de Lattre dont j'ai déjà parlé ici !

MAIS (il y a toujours un mais), une fois à la maison ... Sainte Flemme me touche de sa grâce et je m'étale telle une limace sur mon canapé, à deux doigts de regarder les Marseillais à Pétaouchnock, c'est dire !

C'est comme si j'avais utilisé toute mon énergie durant la journée et qu'il ne se passait plus rien le soir, une fois arrivée dans mon nid douillet !

Naturellement, c'est pas non plus le capharnaüm chez moi  (j'ai une double vie, mais pas à ce point là !) ! C'est juste que je remets facilement au lendemain un papier à ranger, une pile de linge à repasser, un courrier à répondre etc ...

2018 et son lot de bonnes résolutions étant passé par là, je me reprends en main, et m'efforce de remédier à ce problème ! Une petite méthode qui m'a très rapidement aidée à remédier à ce problème, c'est de faire en sorte que les objets qui entrent chez moi soient directement rangés à leur place ! J'ai lu cela dans l'un de mes livres préférés de tous les temps, il était conseillé de ne pas poser sur une commode ce papier à ranger, mais de le poser directement dans le dossier/classeur/boîte où il a sa place, ou encore de ranger le manteau et les chaussures directement dans leur placard dédié dès qu'on arrive à la maison ! Et honnêtement, depuis que j'applique cette astuce, je n'ai jamais eu ma maison aussi rangée de toute ma vie ! Avant je passais une bonne demi-heure en fin de semaine (juste avant de faire mon ménage) à tout ranger et maintenant tout est rangé tout le temps !

P1030893bis

Un autre changement qui m'aide énormément : je n'allume plus ma télévision en arrivant ! Ca ne concerne peut-être que moi, mais, auparavant j'allumais ma télé en arrivant chez moi et je ressentais le besoin de me poser 5 minutes devant (5 minutes qui se transformaient régulièrement en 60, voir plus si affinité). Dorénavant je retarde ce moment d'une vingtaine de minutes. Et pendant ces 20 minutes chaque soir je fais une tâche : répondre à un courrier, repasser un peu, nettoyer ma baignoire ... Parfois je n'arrive qu'à y dédier 15 minutes (puis j'ai vraiment le besoin de me poser) et parfois c'est le coup de pouce dont j'ai besoin pour faire quelque chose que je considère comme plus constructif : coudre, lire, préparer des photos pour le blog ou Instagram, ou même regarder un documentaire ou un épisode d'une série que j'ai vraiment envie de voir (plutôt que de zapper frénétiquement ! ^^).

De votre côté, avez-vous d'autres astuces qui vous permettent de profiter pleinement de vos soirées ?

Suis-je-la-seule-à-avoir-une-double-personnalité-?-^^-ment votre,

Ange

Posté par Angeline N à 20:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 janvier 2018

TOC accumulatrice compulsive !

Je vous avais partagé ici le fait que je sois minimaliste … mais pas dans tous les domaines ! J’ai, moi aussi, ma part d’ombre (oulalala, tout de suite les grands mots :D), je suis aussi une accumulatrice compulsive !

Deux domaines sont concernés :

  • Les livres ;
  • Les loisirs créatifs.

Et alors là, autant vous dire que je n’y vais pas avec le dos de la cuillère !

Laissez-moi tout d’abord vous présenter ma PAL (= pile à lire) :

 

P1030700bis

 

Oui, je sais mes lectures sont très éclectiques ! En même temps, vous en connaissez beaucoup vous des gens qui ne lisent que la pléiade !? J’ai un vrai problème avec les livres ! Je suis accro, je lis tout le temps. Le pire, c’est le soir avant de dormir, car ça ne m’endort pas du tout. Bien au contraire, ça me réveille, je suis impatiente de connaître la suite, alors je suis capable de me faire une centaine de pages avant de dormir ! Du coup, j’attends une promo pour m’acheter cette liseuse, car, à défaut de résoudre mon addiction, cela résoudra mon problème de place dans la bibliothèque.

Je craque aussi (trop) régulièrement pour de nouveaux projets DIY, sauf que je les achète plus vite que je ne les fais :

 

P1030716bis

 

Et encore, je vous cache un peu mon coin atelier, qui est en plein réagencement ! Je trie un peu le matériel que j’ai accumulé au fil des années. Certains sont en double ou obsolètes (ou en trop faible quantité pour réellement les réutiliser pour un autre projet), et trop souvent entreposés au fil de la place que je trouve dans mon placard. En 2018, je vide donc tout, je trie, de réorganise, je classe par catégorie (je nettoye) et je range tout cela ! Je vous partagerai les différentes étapes, pour que vous vous rendiez compte de l’ampleur du désastre du chantier !

Et vous, vous avez aussi des domaines dans lesquels le minimalisme n’est pas du tout envisageable ?

Lalala-nettoyer-balayer-astiquer-lalala-ment votre,

Ange

Posté par Angeline N à 17:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]